Les grandes ambitions du Maroc pour l’énergie éolienne

Le Maroc disposera d’une tour éolienne de 144 mètres de haut au début de 2020. Ce sera la plus grande d’Afrique, battant ainsi le record détenu jusqu’à présent par l’Afrique du Sud. L’infrastructure sera construite par la société espagnole Nabrawind Technologies.

Le Maroc veut construire une tour éolienne géante. Ce bâtiment de 144 mètres de haut sera le plus grand d’Afrique et sera l’une des 10 plus hautes tours éoliennes du monde. Il sera réalisé par le groupe espagnol,. Les travaux devraient être achevés au début de 2020 au plus tard. La tour abritera une turbine d’une capacité de production de 3,6 MW.

La société espagnole a décidé de ne pas opter pour l’option traditionnelle pour sa mise en œuvre. Habituellement, pour construire une infrastructure de cette nature, il faut 500 m3 de béton et 60 tonnes d’acier. Dans ce cas, Nabrawind Technologies opte pour une fondation qui suivra une forme empilée ne nécessitant que 80 m3 de béton et 10 tonnes d’acier. Cette configuration coûte 60% de moins, mais garantit le même résultat.

L’Afrique du Sud détient jusqu’à présent le record de la plus haute tour éolienne d’Afrique. Le pays possède une tour de 115 mètres de haut, installée par Siemens Gamesa, mais passera bientôt le relais au Maroc. La plus haute tour à vent du monde est située en Allemagne. Il atteint une hauteur de 178 mètres.

À l’horizon 2020, le Maroc souhaiterait satisfaire 42% de ses besoins en énergie interne avec de l’énergie verte. En outre, dans ses prévisions à long terme, le royaume chérifien espère porter à 52% la part des énergies renouvelables dans le bouquet énergétique national d’ici 2030.

Un rapport du Global Wind Energy Council (GWEC) indique que les pays d’Afrique et du Moyen-Orient ont installé une capacité éolienne de 962 MW en 2018. Selon le même rapport, le Maroc se classerait au troisième rang dans cette zone géographique, avec une puissance installée de 120 MW, juste après l’Égypte (380 MW) et le Kenya (310 MW). Le Maroc possède un grand parc éolien, avec des régions où les vents peuvent dépasser 10 mètres par seconde de vitesse moyenne.

Source:www.evwind.es

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *