La croissance économique marocaine ralentit à 2,6% au deuxième trimestre

La croissance économique du Maroc a ralenti pour s’établir à 2,6% au deuxième trimestre, contre 2,8% au premier trimestre, a annoncé mercredi l’agence de planification du pays, citant une baisse de l’activité agricole.

La production agricole, qui représente environ 15% du produit intérieur brut du Maroc, a chuté de 2,7% au deuxième trimestre, après une chute de 3,2% un trimestre plus tôt. Le manque de précipitations a réduit la production céréalière à 6,1 millions de tonnes, en baisse de 40,7% par rapport à 2018.

La croissance des produits non agricoles a ralenti pour s’établir à 3,4% au deuxième trimestre, en baisse par rapport à 3,8% le trimestre précédent, principalement en raison du secteur minier.

La masse monétaire a atteint 4,3 pc au deuxième trimestre, contre 3,8 pc le trimestre précédent. La formation de capital fixe est passée de 2,6% au premier trimestre à 2,8% au deuxième trimestre.

La croissance au troisième trimestre devrait chuter à 2,4% alors que l’activité agricole devrait se contracter de 2,5%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *